Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


La puissance poétique de THIEFAINE explose au PRINTEMPS DE BOURGES

Publié par clodelle45 sur 21 Mai 2015, 17:13pm

Catégories : #PRINTEMPS DE BOURGES, #PHOTOS CONCERTS, #LOISIRS A PARIS

Septième passage sur le Printemps de Bourges pour Hubert-Félix Thiéfaine. Inutile de présenter l'artiste aux 17 albums dont le dernier "Stratégie de l’inespoir" coréalisé par Lucas son jeune fils (à sa gauche sur la scène du W), est tout aussi brillant que les précédents.

Salle comble, titres repris spontanément en cœur par un public transporté, le rocker de 67 ans arpente la scène avec la démarche nonchalante de ceux qui n'ont plus rien à prouver, pas même à certains médias qui ne l’ont jamais vraiment valorisé.

Retrouvez ces photos en grand format à la fin de l' article...

Retrouvez ces photos en grand format à la fin de l' article...

 

Nouveau chemin de vie, nouvel album en famille...

Après divers excès, Hubert-Félix Thiéfaine adopte un nouveau chemin de vie qui lui réussit plutôt bien. Après deux Victoires de la musique en 2012, "Stratégie de l’inespoir" son  dix-septième opus sorti chez Columbia avec les collaborations de Jeanne Cheral, Armand Méliès, Cali, Yan Péchin et  JP Nataf, réunit puissance et subtilité.

 

Son fils Lucas avait fait les arrangements de En remontant le fleuve, cette fois-ci  il a coréalisé tout l'album avec Dominique Ledudal.

 

   

 

 

 

 

Puissance subtile de l'inespoir...

Le désespoir est un état de tristesse douloureuse, l'espoir est une illusion. Quelque part entre les deux se situe "l'inespoir", sorte de no man's land où l'on se réfugie pour prendre un peu de recul.

 

Le Jurassien ne court pas après le passé perdu, il crie son amour de la vie dans ce spectacle poétique, émouvant, puissant et subtil à la fois.

 

Difficile de rester indifférent sur le sublime Je t’en remets au vent, qu'il reprend dépouillé, guitare voix, face au public qui scande chaque couplet à la perfection tout comme l'incontournable  La fille du coupeur de joints, dernier titre qu’il jouera bien plus longtemps que la version originale, histoire probablement de prolonger la magie de la soirée.

   

 

 

 

 

 

Deux journées à la maison de la Poésie...

Les années passent, les chansons et les artistes demeurent lorsqu'ils ont une âme. Preuve est faite par Hubert Félix-Thiéfaine auquel la Maison de la Poésie consacre deux journées spéciales les 8 et 9  juin prochains. A leur issue aura lieu un concert exceptionnel de l’artiste dans une formule inédite.

EN SAVOIR PLUS...

 

      

 

 

Concert littéraire " Hubert-Félix Thiéfaine, Stratégie de l’inespoir"

Mardi 9 juin 2015 - 20H30

20 € / adhérent 15 €

 

Maison de la Poésie - Passage Molière - 157 rue Saint-Martin - 75003 Paris

01 44 54 53 00

 

 

Pour recevoir gratuitement nos prochains articles par mail,

Abonnez-vous au blog...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents