Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Serge Grouard, Maire démissionnaire mais Député attentif à l'avenir d'Orléans

Publié par clodelle45 sur 26 Juin 2015, 01:58am

Comme Serge Grouard l'a expliqué lors de la conférence de presse du 23 juin dernier, sa démission brutale ne signifie pas qu'il est "à l'article de la mort" . Nul n'est irremplaçable, il lui faut simplement récupérer de l'intervention chirurgicale subie début mai. Tourner une page après tant d'années est un "choix lourd, peu prennent ce type de décision".

L'édile demeure "viscéralement attaché à Orléans mais il n'y aura pas de retour". Lors du Conseil Municipal extraordinaire prévu dimanche prochain 28 juin à 11h, Olivier Carré définira le statut de l'ancien maire et fixera ensuite avec l'équipe en place ses priorités au niveau des dossiers. Désormais le Député Serge Grouard défendra l'avenir de la cité johannique au niveau national. Sa logique n'est pas "de s'immiscer sur tout", elle consiste "juste à aider."

 

Pour écouter la conférence de presse résumée ci-dessous, cliquez ici...

Serge Grouard, Maire démissionnaire mais Député attentif à l'avenir d'Orléans

L'heure du bilan

Difficile pour Serge Grouard de hiérarchiser ses regrets. Peut-être celui de l'entrée nord de l'agglomération "très datée, réunissant tout ce qui est catastrophique?"  Orléans a porté 20 ZAC, a été en chantier partout mais "faire tout au même moment est mauvais, une ville doit évoluer en permanence."

"Il ne suffit pas d'avoir un maire génial, il faut une équipe autour". La transformation de la ville et de ses quartiers a été une réussite. Les finances ont fait l'objet de mesure courageuses, les renégociations de délégation de service public ont permis d'économiser des sommes énormes. Ouvrir le CERCIL, rendre hommage aux compagnons de la libération l'a terriblement.interpellé.  Orléans enregistre la baisse de la délinquance la plus forte depuis 10 ans : avoir pris des mesures en faveur de la sécurité  "ça s'appelle le courage politique".

 

Asseoir pleinement le statut de capitale de région, réunir les forces

Il va y avoir un "nouveau maire qui pilotera l'équipe municipale actuellement en ordre de marche."  Dimanche prochain, lors du Conseil municipal extraordinaire, il appartiendra à Olivier Carré de discuter avec l'équipe sur la répartition des délégations. Serge Grouard acceptera un poste adjoint si on lui propose et va continuer à siéger au Conseil de l'agglo.

Ensuite Olivier Carré "définira les dossiers urgents à traiter." Certains  sont en gestation : la transformation du zénith, le nouveau parc des expos et l'installation du nouvel hôpital. Il va également falloir "trancher sur l'armement de la police municipale" et le report au tribunal dans le dossier de la rue des Carmes.

Orléans est désormais l'une des 13 capitales de région, il faut asseoir pleinement ce statut et prendre des décisions. "Les briques sont là, il faut faire reconnaître l'ensemble de la maison."

L'aire urbaine d'Orléans, "c'est plus de 400 000 habitants, on a un potentiel formidable mais regardez l'émiettement dans lequel on est!" Actuellement "la ville est bien gérée mais la tension financière n'est pas que passagère." Des regroupements sont indispensables, toutefois certains maires de l'agglo sont réticents. "C'est logique les plus petites commune sont dans l'inquiétude d'être mangées par la ville centre mais la problématique n'est pas celle-là".

 

 

Des enjeux à défendre au niveau national

C'est désormais  à l'Assemblée nationale, auprès des administrations et des ministères que Serge Grouard veut concentrer son énergie. Au départ Orléans perdait son statut de capital de Région. "Cela a été une bataille lourde avec des jeux d'alliance improbables, avec une sorte de coalition, sauf qu'on n'a pas fait Waterloo, on a fait Austerlitz!"

"On ne pourra pas rester à notre organisation territoriale telle qu'elle est. Orléans, Dijon et Ajaccio seront les trois villes de France capitales de Région n'ayant pas accès au statut de Métropole, ça n'est pas possible il faut qu'on joue à armes égales!"  Va arriver le moment d'une seconde lecture à l'Assemblée nationale mais Serge Grouard ne sait pas encore s'il sera "en mesure de passer des nuits sur le sujet."  Cela se jouera l'année prochaine, il va falloir "reprendre le bâton de pèlerin, rouvrir des portes", ce qu'il "sait faire".

Le Grand Paris et le développement des pôles de recherche autour de Paris semblent en latence. Serge Grouard a été Président de la commission du développement durable, il sait "qui fait quoi et ça peut aider."

"On s'adapte ou on crève, c'est le monde tel qu'il est. L'Europe a cessé de dominer le monde mais elle a des atouts formidables." La dernière grande ambition de l'Europe était l' Euro, aujourd'hui il n'y en a pas. Aucune mesure n'est prise pour redresser la pays.  De ce fait Serge Grouard a confirmé sa sympathie envers François Fillon qu'il aidera au maximum car "c'est le seul qui dit ce qu'il faut faire pour sortir la France du marasme dans lequel elle s'englue." Ca commencera après les régionales de 2016" pour lesquelles il soutiendra Philippe Vigier.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents