Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Rentrée 2020 : François Bonneau, Président de la Région Centre Val de Loire présente une feuille de route d’une rare densité.

Publié par clodelle45 sur 1 Septembre 2020, 12:46pm

Catégories : #CORONAVIRUS, #LOISIRS EN REGION CENTRE, #VIVRE MIEUX AU QUOTIDIEN

En cette rentrée 2020 très particulière marquée par une "très haute tension sanitaire",  la feuille de route présentée par François Bonneau, Président de la Région Centre Val de Loire est d’une rare densité.

 

L’actuelle pandémie a induit des répercussions immédiates directes et profondes dans le domaine social, économique et environnemental. Nous n’avons jamais connu au même moment des risque aussi forts et convergents.

   

Concernant les élections régionales qui devraient être maintenues au printemps prochain, François Bonneau lance appel à une  "gauche ouverte"  rassemblée autour de sa candidature.

 

 

 "Nous devons tout faire pour éviter un nouveau confinement"

 

Tout passe impérativement par le respect des gestes barrière et des consignes données par l’État.  "Les conséquences sociales et économiques d’un nouveau confinement seraient terribles" et les collectivités se mobilisent fortement pour éviter la propagation du virus.

 

La rentrée dans les lycées

 

En cette veille de rentrée, la responsabilité s'avère collective et l’attention des jeunes doit être attirée sur les "indispensables geste barrière"

  ✓ Dans les lycées, l’État a prévu  "des mesures graduées" :  Un seul cas de COVID impliquerait une quatorzaine pour la personne contaminée et ses contacts, plusieurs cas détectés engendreraient la fermeture de l’établissement.

  ✓ La Région a tout mis en œuvre pour la protection des agents, à commencer par les plus vulnérables qui bénéficient d’une réorganisation des postes de travail entre restaurant, classes et parties communes.

  ✓ Un million de masques seront à disposition des lycéens qui ne seraient pas équipés à leur arrivée sur place. 600.000€ voués à des achats complémentaires sont répartis entre les différents établissements. 

 

 

De multiples dispositifs solidaires en faveur des jeunes

 

D’une façon générale la plateforme YEPS recense et décrypte en ligne ici les avantages et services réservés aux 15-25 ans.

 

  ✓ Le nombre de places en formation dans le domaine paramédical qui comporte des métiers porteurs a été augmenté. L’apprentissage est boosté autant que faire se peut: La Région Centre-Val de Loire a lancé une nouvelle plateforme mettant en lien les futurs apprentis, les organismes de formation et les entreprises où 1700 offres ont été engrangées. En savoir plus… 

  ✓ En Région Centre, un étudiant sur deux travaille. La première vague de la crise a vu s’effondrer les possibilités d'emploi complémentaire. Des offres vérifiées sont accessibles gratuitement via le site jobaviz.fr en ligne ici. 

  ✓ Les formations inclusives visent à faire matcher les disponibilités entre  entreprises et  demandeurs d’emploi.   3000 à 5000 places de type  "DFI" seront proposés en complément de l’apprentissage.

  ✓ Le dispositif  "ASSURE TON AVENIR"  crée en juillet  dernier - à découvrir ici -  accompagnant l’ensemble des jeunes sans solution à la rentrée est relancé à l’occasion de cette rentrée. 

 

 

 

De nombreuses mesures s’ajoutent actuellement à ces dispositifs en faveur des jeunes (gratuité des transports et des livres, maintien des mêmes tarifs de restauration, offre d’ordinateurs à 20€ pour les boursiers, 3 modèles d’ordinateurs proposés avec des réduction de 30 à 50% du prix du marché pour les autres. Les demandes d’équipement en ordinateurs pour les élèves de seconde, première et terminale peuvent toujours être déposées.

 

 

 

Un plan de relance national accompagné  "d’un enracinement à l’échelle des régions"

 

Le 10 septembre prochain, une partie du gouvernement recevra  l’ensemble des Présidents de Région et le plan de relance du gouvernement annoncé jeudi est attendu avec impatience. Ce dernier doit impérativement être accompagné  "d’un enracinement avec les régions". En effet,  "distribuer les fonds de manière aveugle n’aurait aucun effet sur l’économie régionale". Un AMI (appel à manifestation d’intérêt) va être  lancé à partir de septembre. 58 entreprises de l'aéronautique et 32 du secteur automobile ont actuellement répondu.

 

 

23 millions devraient mis à disposition de la Région Centre, ce qui se révèle "insuffisant mais pas neutre".  Il s’avère indispensable d’ assurer la stabilité financière par de nouvelles ressources et notamment de complémenter cette cotisation sur la valeur ajoutée due par les entreprises et travailleurs indépendants.  En effet, la perte de recettes régionales chiffrée à 50 millions d’euros pourrait dépasser les 100 millions l’année prochaine si une aucune compensation CVAE n’est créée. 

 

 

✓  L’objectif est également d’augmenter la capacité d’investissement de la région sur 2020/2021.

L’État va apporter 130 millions pour les lignes de transport au quotidien. 32 nouveaux trains Omneo Premium, plus confortables et plus accessibles commandés auprès de Bombardier circuleront dès mi-septembre. En savoir plus…

 

 

 

Vers une "écologie des solutions" et une industrie 5.0 articulée avec l’environnement

 

Il s’agit désormais  de se mobiliser autour d' une industrie décarbonnée et de l'indispensable relocalisation. L’écologie doit  "apporter un mieux-être  passant par du concret".  Ce qui compte désormais en matière d’environnement c’est  "l’écologie des solutions"  (petites lignes de train, entreprises performantes pour la réhabilitation thermique des bâtiments, process industriel moins consommateurs d’énergie et intégrant le recyclable)...

L’écologie doit apporter du mieux-être, notamment à nos enfants. Il ne s’agit ni de rejeter le progrès ni de laisser la nature dicter ses droits à l’humain. L'industrie 5.0 qui vise à soutenir (non à remplacer) l'homme doit  "trouver une articulation entre numérique et avec l’environnement". 

 

 

 

Solidarité envers les acteurs de la culture, de l’évènementiel et du sport

 

La CoVID a généré un retour vers la nature et les activités de proximité. Les estivants sont devenus acteurs de leur loisirs et les visites de sites régionaux répondaient bien à leurs aspirations actuelles.

Mais, si les chiffres du tourisme ont progressé (34% en juillet et 10% en aout), il n’en est pas de même pour les  "secteurs de l’évènementiel et de la culture cloués pour la seconde fois".

 

 

De ce fait, des mesures solidaires ont été prises en direction des acteurs culturels, du secteur sportif et des associations.

 

  ✓ Les subventions ont été maintenues même lorsque les représentations ont été annulées et les procédures administratives pour leur versements ont été simplifiées.

  ✓ Un fonds de soutien exceptionnel de 1.000.000€ vise à apporter une aide ponctuelle (décidée dans le cadre d’un dialogue de gestion) aux structures culturelles les plus impactées.

  ✓ Le prêt  "CAP Rebond"  instruit par la Banque Publique d’Investissement, comportant un report de 6 mois des échéances de remboursement,  vient soutenir les entreprises et associations rencontrant des difficultés de trésorerie.

  ✓ Le dispositif CARe lancé par la Région et France Active Centre-Val de Loire (doté de 2 millions d'€ / 1 million Région et 1 million Banque des Territoires) apporte un soutien précieux aux associations.

  ✓ Le  "Contrat d’Apport associatif Rebond – CARe" se veut à la fois dispositif d’accompagnement et nouvel outil financier (accompagnement en conseil et connexion permettant à chaque association de redémarrer dans de bonnes conditions et prêts gratuits variant entre 10 et 30 000€ sur 12 mois). En savoir plus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents