Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Les amis des musées d’Orléans : assemblée générale du 21 mars 2019 et repères historiques

Publié par clodelle45 sur 4 Avril 2019, 13:29pm

Catégories : #EXPOSITIONS REGION CENTRE, #LOISIRS EN REGION CENTRE, #CULTURE avec Gaëtan Lemasne, #GRATUIT OU TARIF REDUIT

La 41ème assemblée générale des Amis des musées d’Orléans s’est tenue le jeudi 21 mars dernier sous la présidence de Pierre MOREAU. Gaëtan Lemasne, épicurien, conservateur du passé et collectionneur fou bien connu des milieux culturels et associatifs orléanais a rédigé pour nous ce compte-rendu détaillé.

 

En fin d’article vous retrouverez un historique allant de l’assemblée générale constitutive de février 1941 jusqu’à  la nomination d’Olivia Voisin en tant que Directrice du Pôle muséal en décembre 2015.

 

 

 

L’ Assemblée générale du 21 mars 2019...

 

 

Des représentants élus de la Ville d’Orléans, Benoit GAYET, Président des Artistes orléanais et Olivia VOISIN, Directrice du pôle muséal orléanais ont participé aux travaux de cette association forte de ses 965 adhérents.

"Le musée se transforme, c’est exaltant pour nous tous ! " a  rappelé Pierre MOREAU.

De nouveaux espaces vont être crées en 2020 avec le déménagement programmé de l’Office du tourisme et la récupération des locaux. "La physionomie du hall va changer"  a renchéri Olivia VOISIN.

 

➢➢ Les Amis des musées d’Orléans souhaitent non seulement promouvoir et développer auprès du public l’action du musée des Beaux-Arts d’Orléans, mais encore enrichir ses collections avec un souhait pour les prochaines années : fidéliser de jeunes amis parmi les 18-25 ans.

 

Olivia VOISIN, a  souligné  "le dynamisme, l’enthousiasme, la vitalité et la réactivité de l’association des Amis des musées. C’est un enrichissement important et une fructueuse collaboration". Ainsi, des visites privilégiées des collections auront lieu pour les adhérents de l’association les 14 et 16 mai prochain.

 

➢➢ DES  ACQUISITIONS...

 

Les principales acquisitions effectuées depuis 1975 sont résumées en ligne ici… En 2018, plus de 33 000€ ont été consacrés à l’’acquisition d’œuvres pour le musée. Ainsi, avec cette aide le musée a pu acquérir :

  • une vue panoramique d’Orléans réalisé par Aignan-Thomas DESFRICHES. A noter qu’au salon des Antiquités 2019, les amis des musées ont proposé au public sur leur stand des reproductions de plans et de vues d’Orléans;
  • un groupe de Bacchus, en porcelaine tendre (XVIIIème) issu de la manufacture royale (privilège accordé par le Roi de France) de faïence et de porcelaine GERAULT D’AREAUBERT Installée rue de Bourgogne ;

DR Musée d'Orléans

 

  • un lot de 6 images de l’illustrateur Louis-Maurice BOUTET DE MONVEL ;
  • 90 dessins d’une "qualité exceptionnelle" d‘un artiste orléanais oublié Jean-Marie DELAPERCHE (1771-1843) ;

"Elève du célèbre DAVID, c’est un artiste majeur du courant néo-classique. A peine sorti de l’atelier de DAVID, il est parti en Russie et il y a fait sa vie. C’est ce qui explique que l’on a oublié en France "  a indiqué Olivia VOISIN.

 

  • un surmoulage en plâtre de Jacques ZWOBADA, sculpteur, illustrateur et lithographe (1900-1960) intitulé "la Jeunesse" destiné à décorer le bureau du ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts Jean ZAY de 1936 à 1939. "Un chef d’œuvre de la sculpture des années 30" pour Olivia VOISIN.

Le bronze original est exposé au musée des Années 30de Boulogne-Billancourt.

 

Ci-contre, vue du cabinet de Jean Zay en 1939 / DR / Source LA REVUE DES MUSÉES DE France / REVUE DU LOUVRE 2015 – no 1 En ligne ici… 

 

 

 

Jean ZAY, grand amateur d’art et collectionneur passionné, avait souhaité un aménagement moderne pour son ministère et son cabinet de travail à l’hôtel Rochechouart, rue de Grenelle. En 1937, il confia la décoration de son ministère à l’artiste décorateur Jean PASCAUD. Ce décor est aujourd’hui disparu.

(1) Pour en savoir plus on peut consulter l’article de Bruno MONTAMAT, le cabinet de Jean ZAY au ministère de l’Education nationale : le goût retrouvé d’un humaniste.  Cet article publié dans la Revue des Musées de France / Revue du Louvre 2015- n°1 en ligne ici... 

 

 

 

➢➢ MAIS AUSSI...

 

  • des conférences et une collaboration: en 2018, 3600 auditeurs ont assisté à 26 conférences avec des conférenciers de renom tel Serge LEGAT. Une étroite collaboration avec le cinéma des Carmes est née ;
  • l’organisation des "anniversaires au musée" pour les enfants et de voyages. En 2019, ce sera l’Italie et Ravennes, ses célèbres mosaïques ;
  • des visites de musées et d’expositions les plus marquantes, notamment en région parisienne : pour cette année, Francis BACCON, TOULOUSE-LAUTREC, TOUTENKAMON à la Villette, le musée GUIMET ou plus près de chez nous, le village de potiers de la Borne ou la cathédrale de Jean LINARD, un remarquable chef d’œuvre d’art singulier ;
  • une revue annuelle destinée aux adhérents résumant les activités pour l’année écoulée ;
  • un nouveau numéro de la série "Prestige des collections". Cet ouvrage consacré au peintre orléanais Alexandre ANTIGNA richement illustré est rédigé par Véronique GALLIOT-RATEAU (Prix de vente : 15 €). Le musée d’Orléans détient le fonds le plus riches des musées de France (un ensemble de 16 toiles et 2 dessins). A l’automne 2020, une grande rétrospective sera consacré à ce grand peintre du peuple et de la misère sociale.

 

 

 

 

 

 

 

Repères historiques...

 

 

 

C’est à l’initiative de Pierre-Jean de TRISTAN, Maire de Cléry-Saint André que revient l’idée de créer, à l’automne 1941, une Société des Amis des Musées d’Orléans. En effet, suite aux tragiques bombardements de juin 1940, les trois musées orléanais sont détruits, brûlés  et pillés. Que reste-t’-il des collections qui n’ont pu être évacués et mises à l’abri avant le début des hostilités ?

 

Le 21 février 1941, une assemblée générale constitutive se tient à l’Hôtel de Ville d’Orléans. Destinée dans un premier temps à aider à la reconstruction et au relogement de ceux-ci, cette société fonctionnera jusqu’au 1er mars 1962, date à laquelle elle entrera en sommeil. Elle ne reprendra son activité qu’en septembre 1972, sous l’impulsion d’une douzaine d’amateurs d’art déterminés de Robert MUSSON et de Paul, POUSSARDIN notamment. Jacques GANDUR en assura la présidence jusqu’en 1987. Pierre BLAREAU lui succèdera. 

Dès 1981, l’aménagement de la place Louis XI contraint le musée des Beaux-Arts à fermer ses portes. Les travaux de construction d’un nouveau musée viennent de débuter.

 

Le nouveau musée des beaux-arts d’Orléans est inauguré le 7 mai 1984. En septembre 1991, Eric MOINET est nommé conservateur en chef des musées d’Orléans. A son départ en décembre 2000, il sera remplacé par Annick NOTTER. Jean-Philippe LIGER (2007), Michel DUBOIS (2012) et Pierre MOREAU (2015) se succèderont à la présidence de la société. En décembre 2015, Olivia VOISIN, en provenance d’Amiens, est nommée directrice du pôle muséal d‘Orléans.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blanchet Doussineau jeannie 04/04/2019 19:13

Compte renfu tres instructif.
Merci

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents