Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


ORLEANS'JAZZ 2013 : première semaine pluvieuse mais public heureux !

Publié par clodelle45 sur 23 Juin 2013, 11:02am

Catégories : #ORLEANS'JAZZ

bilan-loire-groslot-montage.jpg
Excepté pour la météo, élément que nul ne maîtrise, Eric Valette Adjoint au Maire en charge de la politique culturelle et Stéphane Kochoyan, Directeur artistique dressent ce samedi 22 juin un  bilan plutôt positif du Festival Orléans' Jazz 2013. A l'instant où  le Campo Santo s'apprête à accueillir les Lauréats du monde, la formule actuelle connait un succès croissant: bravant les larmes du ciel,  tant au jardin de l'Hôtel Groslot que place de la Loire et dans les médiathèques ou lieux partenaires, le public était là.
 
Stephane-kochoyan-orleans-jazz.jpgDébutant avec les artistes de notre région ainsi valorisés, la formule actuelle, densifiée sur onze jours,  offre sans temps mort une montée en puissance vers les artistes internationaux dont les concerts génèrent des recettes indispensables à l'équilibre financier de l'évènement.  Les aléas de la météo font partie des risque incontournables mais, comme le précise Stéphane Kochoyan, pour que les spectacles aient lieu les scènes et régies doivent être bâchées et protégées. Pour que les artistes et hommes de l'ombre soient à l'abri les organisateurs ont accepté de boire le bouillon!
Stéphane Kochoyan - Crédit photo Clodelle
 
Eric Valette- Crédit photo Clodelle
eric-valette-ADJOINT-CULTURE-ORLeANS.jpg"Un festival, c'est quelque chose de vivant. Orléans'Jazz est piloté  par un groupe projet  ce qui fait sa force" indique Eric Valette. Trop tôt encore pour que les élus, les programmateurs associés et le Directeur artistique sachent ce que sera l'édition 2014. Retournera-t-on au Jardin de l'Evêché? Nul ne le sait mais il semble difficile de se priver désormais de l'intimiste jardin de l'hôtel Groslot où Gerard Bedu s'est imposé comme un programmateur créatif. Des formes musicales originales et inventives donnent  à ce lieu bucolique l'indispensable ouverture à toutes les musiques qu'apprécient un public sans cesse plus nombreux.

Le site officiel d'Orléans' Jazz est en ligne ici...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents