Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Relance économique, emploi, éducation, transports et environnement: La Région Centre Val de Loire mobilise ses champs de compétences

Publié par clodelle45 sur 4 Juin 2020, 22:33pm

Catégories : #CORONAVIRUS, #JEUNE PUBLIC, #VIVRE MIEUX AU QUOTIDIEN

Lors d’une visio conférence, François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire, Cathy MÜNSCH-MASSET, vice-Présidente déléguée  à l’Éducation et à l’apprentissage, Charles FOURNIER, vice-Président délégué à la Transition écologique et citoyenne et de la coopération, Isabelle GAUDRON, vice-Présidente déléguée à la Formation professionnelle, à l’insertion et à l’orientation, Harold HUWART, vice-Président délégué au développement Économique, à l’ESS et à l’agriculture, Philippe FOURNIÉ, vice-Président délégué aux Transports et à l’intermodalité ont fait le point sur la mobilisation de la région en matière de relance économique, d'emploi, d’éducation, de transports et d'environnement.

 

 

Après avoir soutenu les acteurs et les habitants, la Région Centre-Val de Loire entre dans une nouvelle phase à envisager comme un "nouveau démarrage" a précisé d’entrée le Président François Bonneau.

 

Il convient de recréer les conditions du bien vivre ensemble dans un contexte particulièrement problématique pour les entreprises, sur le plan social et du premier emploi.

Cette crise doit par ailleurs induire une prise de conscience sur la nature même de notre rapport à l’environnement.

 

 

 

RELANCE ÉCONOMIQUE

 

Doté de 12 millions d’euros, le Fonds régional RENAISSANCE a été créé avec la Banque des territoires et à ce jour 66 Intercommunalités. Ce prêt est accessible aux petites entreprises de moins de 20 salariés (bars, restaurants, commerces et acteurs du tourisme) à l’occasion de leur réouverture. En savoir plus...

Des comités procéderont à partir du 15 juin à  l’instruction des nombreux dossiers déjà reçus. 20%  supplémentaires seront accordés aux projets prenant en compte les transitions environnementales.

 

A noter qu’à ce jour, sur les 300.000 entreprises du territoire, 250.000 n'ont bénéficié d'aucune aide. Afin de combattre  la crise, de  nouvelles actions fortes vont être mises en place et intensifiées dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux:

• Demande de création d’un comité Etat-Région pour l’économie et l’emploi

• Création d’une cellule opérationnelle d’urgence économique et sociale au sein du Conseil régional

• Développement de la COP régionale avec une semaine dédiée en juillet

• Organisation d’un Forum "Relocalisation, Innovation, Territorialisation" avec les élus du CESER et les acteurs de l’économie et de l’emploi le 1er juillet prochain à l’Université d’Orléans.

 

 

 

EMPLOI et FORMATION

 

La formation est l’un des leviers pour que les citoyens soient protégés et accompagnés. La crise a mis en lumière les situations de précarité, voire les a accélérés.

Diverses mesures régionales ont permis de maintenir les formations et l’accompagnement, tout en sécurisant l’emploi.

 

• 70% des stagiaires ont pu continuer leur formation grâce à une adaptation réactive de l’appareil de formation

• Plus de 380 sessions ont été compensées totalement ou partiellement par des formations à distance

• La plateforme  "Learning Management System"  Syfadys a été mise à disposition

• La rémunération des stagiaires de la formation professionnelle a été maintenue

• 785 inscriptions supplémentaires pour les Visas Libres Savoirs ont été enregistrées durant le confinement, soit un total de 4 000 personnes. En savoir plus...

L’accompagnement par les conseillers en télétravail s’est maintenu (contacts avec 50 467 jeunes – 35 047 entretiens individuels – 1 688 animations collectives en distanciel)

Les opérations DÉFI ont contribué à l’emploi

• Un nouveau Programme Régional de Formation prendra en compte les transitions écologique et digitales. 27000 places seront  financées en 2021

• Des mesures "coup de pouce" à la rémunération des stagiaires contribuent à un retour ou une entrée en formation post confinement

• Un accompagnement vise à pérenniser les formations multimodales avec la mise à disposition d’équipements

Une Plateforme Apprentissage mettant en lien les apprentis, les organismes de formation et les entreprises a été lancée le 18 mai dernier. En savoir plus...

• Le  LAB FORM’ACTION se mobilise pour des espaces d’innovation dans les territoires.

 

 

 

ÉDUCATION

 

On peut imaginer un retour relativement faible des lycéens vers les établissements. Il conviendra par ailleurs de demeurer extrêmement attentifs à l’accompagnement des jeunes en situation de décrochement.

A ce jour, la totalité des lycées de la région ont rouvert leurs portes. Dès le début du confinement, le maintien de la continuité pédagogique a été prioritaire:

 

Multiplication des serveurs par 10  (84 816 connexions de professeurs et élèves chaque jour)

• Création de 2 nouveaux services numériques répondant aux nouveaux besoin (chat, édition de doc collectif)

Aide à l’équipement informatique (439 ordinateurs livrés chez des élèves ayant passé commande)

 • Prêt d’ordinateurs à partir des stocks des lycées (400 ordinateurs prêtés aux lycéens non équipés)

Ouverture de salles dans les lycées volontaires et ouverture aux lycéens des Espaces Publics Numériques.

 

Tous les agents des lycées ont rejoint les établissements dès  le 11 mai afin de préparer les locaux et de l’accueil des élèves. Parmi les diverses mesures initiées on retrouve:

•  L’achat d’équipements de protection individuelle pour l’ensemble des agents des lycées 

•  La mise en place de menus simples et servis à l’assiette pour la restauration

 

 

 

TRANSPORTS

 

Cette phase est essentielle pour remettre du monde dans les transports publics en toute sécurité et relancer les travaux.

Quasiment 70% du trafic ferroviaire est actuellement en place,  les 100% devraient être atteints petit à petit.

 

Dès le 5 juin,  la distanciation physique étant supprimée dans tous les transports Rémi, deux fois plus de places seront en vente. Le port du masque demeure obligatoire.

A partir du 8 juin,  la distanciation sociale sera assouplie dans les transports solaires avec notamment  le possibilité de se regrouper pour les fratries.

Durant le confinement, la région a mis en œuvre de multiples actions visant à soutenir les agents du service public, les entreprises de transport routier et les abonnés :

 

Gratuité du transport sur le réseau REMI pour les agents de service public (soignants, pompiers, policiers…)

• Maintien des paiements aux entreprises de transport routier

• Suspension des prélèvements pour les abonnés d’avril et mai

• Prolongation durant 2 mois de la validité des cartes de réduction REMI

 

Avec le déconfinement, il conviendrait que les usagers ne reprennent pas les mauvaises habitudes de voyage en solo. Un Plan de transport REMI (routier et ferroviaire) adapté aux règles sanitaires va être maintenu et une forte incitation vers les transports régionaux va entreprise.  

 

  • Le PASS TOURSIME SNCF  va être relancé. Une campagne va être entreprise en lien avec le Comité Régional du Tourisme, pour inciter par exemple à visiter les châteaux.
  • Une réflexion est menée autour de nouvelles cartes avec l’ensemble des régions. Les jeunes pourraient voyager sur l’ensemble des TER de France.

 

L'indispensable reprise des travaux sur les voies implique désormais  l’investissement de l’État. Afin de permettre à la région de s’engager fortement, celui-ci doit signer les accords précédemment envisagés.

 

 

ENVIRONNEMENT

 

Cette crise doit permettre une prise de conscience et le futur ne peut s’envisager comme une grande reprise où rien ne changerait.

 

Le réchauffement climatique s’est poursuivi durant le confinement. Il ne s’agit pas de rapatrier des activités polluantes mais de transformer et de relocaliser avec l’Humain au sœur de nos compétences.
L’ADN de notre région fortement engagée dans le domaine industriel doit l’inciter à créer un chemin vertueux vers une nouvelle transition écologique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents