Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Pandémie de CORONAVIRUS : LA RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE soutient les secteurs les plus touchés

Publié par clodelle45 sur 13 Mars 2020, 04:12am

Catégories : #VIVRE MIEUX AU QUOTIDIEN, #LOISIRS EN REGION CENTRE, #CORONAVIRUS

Entreprises, manifestations, évènements culturels, enseignement, statut des intermittents... A l’occasion d’une conférence de Presse organisée hier 12 mars à l’Hôtel de Région (à écouter dans la suite de cet article), François BONNEAU Président de la Région Centre-Val de Loire, a présenté les dispositifs déployés afin de soutenir les secteurs les plus touchés par la pandémie de CORONAVIRUS.

 

 

DEUX PRINCIPES:  "L’hyper réactivité et l’hyper solidarité".

 

 

Dans le cadre des compétences du Conseil régional et dans un travail quotidien avec l’État et les autres collectivités, des actions vont être mises en place sans délai. Elles s'envisageront en fonction des besoins et situations et porteront sur  de multiples secteurs (économie, tourisme, culture, sport, événementiel, coopération internationale, éducation, vie associative et mobilité).

 

 

Afin de pallier les conséquences de l’évolution quotidienne de la pandémie, il conviendra d’être en alerte de façon permanente et d’anticiper.

 

Il est primordial d’amortir les effets sociaux et économiques, de répondre aux besoins de trésorerie et de préparer à la relance.


 

 


 

 

 

SERVICES PUBLICS

 

Cette situation exceptionnelle exige notamment  le déploiement de mesures adaptées permettant d’assurer la continuité des services publics. Ainsi un certain nombre de cadres et techniciens pourront travailler depuis leur domicile.

 

 

VIE ÉCONOMIQUE

 

Face à l’inquiétude et aux conséquences sociales pour le territoire, tant pour les salariés que pour les chefs d’entreprises une hyper solidarité s’impose.

  • Les entreprises partenaires étant fragilisées, il conviendra d’accélérer les paiements de leurs factures.
  • Les  groupements de prévention agrées sont mobilisés:  le fond de prévention des difficultés  des entreprises est porté à 2 millions d’euros afin d’apporter une réponse aux PME en difficulté et de leur éviter le dépôt de bilan.
  • Le fonds régional incitant le réseau bancaire à prêter aux entreprises voit porté à  80% le niveau de garantie des fonds prêtés.
  • Le prêt "croissance" aux TPE doté d’un million d’euros sera mis au service du "maintien" d'une activité.

 

TOURISME, CULTURE, VIE ASSOCIATIVE

 

👉 DEVENIR DES EVENEMENTS PRÉVUS: maintiens, reports, annulations?

 

  • A l’horizon du 15 avril des décisions claires seront prises sur le devenir de nombreuses manifestations, foires, évènements.  Rien ne sera laissé au hasard, il est capital de ne prendre aucun risque. Si nécessaire tout rassemblement sera annulé ou déplacé.
  • Nous devrions prochainement être fixés sur le devenir du Printemps de Bourges et de la SAISON D'ART du Domaine de Chaumont sur Loire dont le lancement était prévu en ce mois de mars.
  • L'évènement  « Goût de France » de mi-avril - plus d'informations ici - sera déplacé en octobre
  • La DREAMHACK, mythique rassemblement de joueurs en ligne devant avoir lieu du 8 au 10 mai au Vinci est annulée.

 

 

👉 SOUTIEN AUX ORGANISATEURS, AUX INTERVENANTS ET AUX INTERMITTENTS

 

 

Les acteurs du tourisme sont confrontés à une inversion brutale en cette période de réservations. Après la crise, la communication prévue à l’internationale sera remplacée par une communication au niveau RÉGIONAL et NATIONAL. Une campagne de télévision pourrait être envisagée à la fin du printemps.

  • Le versement des subventions précédemment accordées sera accéléré. Celles précédemment accordées ne devraient  pas remises en cause en cas d’évènement n'ayant pu avoir lieu.
  • En cas d’annulation, les organisateurs de spectacles couverts par des assurances pourront récupérer une partie des charges engagées.
  • En absence d'assurance, un examen particulier  pourra être effectué au cas par cas.
  • Un attention sera apportée à la situation  des intermittents. L’État sera sollicité afin que leur nombre de cachets imposés pour conserver leur statut soit exceptionnellement calculé sur 15 mois au lieu de 12.

 

ENSEIGNEMENT

 

En fonction des consignes données par l’état, la gestion de la restauration, de l'hébergement, du transport  et de la pédagogie portée par les outils numériques sera adaptée au jour le jour.

La rémunération des stagiaires pour les formations engagées sera maintenue et, en cas d’annulation, l’impact sera étudié.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents