Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Programme des SOIRÉES PERFORMANCES #10 - Scène nationale d’ Orléans du mardi 3 au vendredi 13 mars 2020

Publié par clodelle45 sur 14 Janvier 2020, 14:29pm

Catégories : #THEATRE D'ORLEANS, #GRATUIT OU TARIF REDUIT, #EXPOSITIONS REGION CENTRE

Faites preuve de curiosité et, du mardi 3 au vendredi 13 mars 2020, tentez l’aventure des Soirées performances proposées par la Scène nationale d’Orléans.

Jouant sur les formes, la matière, l’humour ou la transgression, une multitude d’artistes issus de divers univers vous présenteront en toute liberté  le fruit de recherches avancées parfaitement maîtrisées.

 

  • Découvrez les spectacles détaillés dans la brochure à feuilleter en fin d’article.
  • La soirée de clôture imaginée par Maud Le Pladec se déroulera au Centre chorégraphique national d’Orléans le  13 mars  à partir de 21h (dancefloor à 22h).

 

 

 

Du mardi 3 au vendredi 13 mars, l’exposition AAA, en accès libre de 13h jusqu’à la fin de la dernière performance dans la Galerie du Théâtre,  réunira  Shoï Extrasystole et Cyrille Courte.

Photo ci-contre DR.

 

 

EN PRATIQUE...

 

 

 

PLUS EN DÉTAIL...

 

Mardi 3 mars 19h et 22h, mercredi 4 mars 19h et 22h

Zvizdal (Tchernobyl – si loin si proche) Groupe Berlin, Cathy Blisson

Armé de caméras et grâce à un dispositif bi-frontal, le collectif Berlin immerge les spectateurs dans le quotidien de Nadia et Pétro, couple de vieux paysans a fait le choix de rester vivre dans la zone interdite à l’issue de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.  Une histoire de survie, d’espoir et d’amour !

Photo © Frederik Buyckx

 

 

 

Mardi 3 mars 20h30

Body of Work - Daniel Linehan

À rebours de l’opinion commune selon laquelle la danse est l’art de l’éphémère, la nouvelle pièce de l’artiste américain démontre en acte combien une chorégraphie s’inscrit durablement dans la chair en même temps que dans l’esprit.

Avec ce solo en forme de souvenir, Daniel Linehan donne vie au passage du temps en exhumant des gestes issus de  l’enfance mêlés à des restes de chorégraphies passées. Photo ©Danny Willems

 

 

Mercredi 4 mars 20h30

O Samba do  Crioulo Doido - Luiz De Abreu

Portée par un humour transgressif, la pièce forme une critique sans détour  de la condition des identités racisées et pense la danse comme instrument de libération physique.

En faisant rejouer au danseur Calixto Neto  les stéréotypes liés à la représentation du corps noir, entre exotisme  et érotisme, notamment lors du carnaval de Rio, le chorégraphe se joue  des clichés pour mieux en moquer les inconscients racistes.  Photo ©Gil Grossi

 

Jeudi 5 mars 19h (1re partie 50 min), 22h (2e partie 45 min)

Concert performance en 2 parties

Not Here - Florentin Ginot

Le jeune contrebassiste propose un corps à corps avec un instrument massif et versatile, mais aussi une conception de l’espace et de la lumière à travers une installation scénographique adaptée à l’architecture du lieu.

Les compositions des quatre contrebasses, du baroque au contemporain pour la 1re partie et à teneur électro pour la 2e partie, se rejoignent au sein de cet espace pour déployer tantôt un chant poétique, tantôt une résistance des cordes. Photo © Courtesy Biennale di Venezia A.Avezzù

 

Jeudi 5 mars 20h30

Cutlass Spring - Dana Michel

Est-ce que s’en tenir à une seule sexualité spécifique est une forme  de refoulement ? Au détriment de qui ? Au détriment de quoi ? Il est temps  de démêler ce nœud dont on ne connaît parfois même pas l’existence.  L’artiste montréalaise Dana Michel transgresse les conventions et, par  le biais de chorégraphies audacieuses et de la performance, cherche  à se réapproprier ses pulsions endormies. Un regard inattendu et perçant  sur la libération d’un corps. Photo © Jocelyn Michel

 

Vendredi 6 mars 19h (KhoiSwan 55 min), 22h (Eldorado 1h)

Coloured Swans - Moya Michael

Dans KhoiSwan, la chorégraphe sud-africaine Moya Michael explore avec  la plasticienne et performeuse Tracey Rose les images habituelles de  leur origine, qui reflètent leurs histoires et les situent aujourd’hui en tant  que femmes de couleur.

Eldorado utilise l’histoire personnelle de David Hernandez, artiste américain qui a émigré en Belgique il y a 25 ans et  qui est issu d’un mélange latino-américain, comme un tremplin pour parler  de l’hybridation et de l’identité intermédiaire. Photo ©Dann Willems

 

 

Vendredi 6 mars 20h30

Goebbels / Glass / Radigue  - Erwan Keravec

Le plus atypique des sonneurs bretons, ne cesse de nous dévoiler les insoupçonnables ressources de la cornemuse. Ce nouveau programme solo nous fait découvrir trois œuvres. Photo ©Atelier Marge Design

 

 

 

Samedi 7 mars 19h30 à 2h

Performances et expos-vidéos durant toute la soirée

Disto Logic - Mazza Vision, Lucas Gutierrez, Robert Lippok, Ray Collett DJ

En partenariat avec L’Astrolabe, Scène de musiques actuelles d’Orléans

Disto Logic, le nouveau concept du duo d’artistes Claude Pailliot et Gaëtan Collet est focalisé sur la musique et les arts électroniques, mixant concerts  et expositions d’artistes internationaux. Durant la soirée, découvrez  3 expositions gratuites et 4 performances visuelles et musicales autour  de la musique électronique. Photo © Atelier Marge Design

Expositions vidéos Semiconductor, Tachyons+, Adam Pizurny 

 

Lundi 9 mars 19h et 21h

One Shot Train - François Sarhan

François Sarhan, compositeur en résidence de 2009 à 2012,  a mis à profit sa connaissance  du Théâtre d’Orléans pour faire découvrir des lieux inconnus du public.  Le résultat est parfois humoristique et nous laisse entrevoir un monde surréaliste où tout est possible ! Photo © DR

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 10 mars 19h

Abduction Sonore - Shoï Extrasystole

Sur une narration scientifique prospective, en lien avec l’exposition AAA, il s’agira de vivre  ici une expérience collective dans un environnement temporaire immersif propice à l’élévation et constitué d’éléments plastiques sonores et visuels. 

À l’écoute de la résonance directe des étoiles, certains abductés développeront à la suite de leur enlèvement des facultés extrasensorielles. Photo © DR

 

 

 

 

Mardi 10 mars 20h30

Eighteen - Thierry Micouin

Eighteen visite une portion d’histoire de la danse contemporaine à travers le vécu de Thierry Micouin et celui de sa fille, Ilana, qui a suivi de près la carrière de son père (répétitions et spectacles).

À la fois dialoguée et dansée, la pièce comporte des images d’archives. La composition sonore de Pauline Boyer permet  une mise en abyme autour de la relation père-fille dans son actualité. Photo ©Thierry Micouin

 

 

 

Mardi 10 mars 22h

Endo - David Wampach

Sur la toile immaculée du fond de scène, les corps des danseurs.es  ondulent et deviennent pinceaux.

Entre danse contemporaine et peinture,  le chorégraphe et interprète David Wampach, en duo avec la danseuse israélienne Tamar Shelef, puise chez les pionniers japonais de la performance pour bouleverser notre perception du corps, au travers  d’une transe colorée. Inclassable ! Photo ©Martin Colombet

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 11 mars 19h

Sans arrêt - Marguerite Bordat, Pierre Meunier

Une femme sculpteure travaille sur un buste d’homme en terre. Le modèle, en plein questionnement, arpente l’atelier, laissant des mots et des questions lui échapper.

Habitée par l’impossibilité d’un achèvement,  la femme œuvre sans répit à la constante métamorphose de cette figure  qui lui échappe. Le duo d’artistes explore joyeusement et théâtralement  les différents états de la matière.

Une manière inimitable de parler  de la condition humaine à travers les lois physiques et plastiques. Photo  © Ivan Boccara

 

Mercredi 11 mars 20h30, jeudi 12 mars 19h et 22h

Fixin - Sylvain Darrifourcq

Sylvain Darrifourcq nous offre en solo sa première création tout autant visuelle que sonore.  À l’heure où les intelligences artificielles « tentent » de composer de la musique aussi bien que les humains, ce percussionniste et batteur, conçoit son geste comme un clic, et vient réasservir les machines à la volonté individuelle. Jusqu’à quel point l’homme peut-il se transformer en machine? Photo © Ivan Boccara

 

Jeudi 12 mars 20h30

Quietos - Marcela Santander Corvalán

La chorégraphe chilienne Marcela Santander poursuit sa recherche et s’intéresse à l’écoute à partir  de voix de femmes ; elle construit des paysages sonores contrastés, à la fois doux et puissants, qui nous amèneront à voyager dans notre imaginaire.

 

Vendredi 13 mars 21h (DJ Battle), 22h (dancefloor)

Centre chorégraphique national d’Orléans (37 rue du Bourdon Blanc)

Soirée de clôture - Imaginée par Maud Le Pladec.

DJ Battle propose un dialogue entre un DJ  et un danseur à partir d’un objet commun, la musique. Avec ce dispositif « live », la directrice du Centre chorégraphique national d’Orléans propose de troubler ce rapport habituel d’une musique donnant l’impulse  au mouvement, le danseur pouvant tout autant guider les « pas » du DJ.  À partir de codes, de partitions cachées ou de signes plus ou moins explicites proposés par la chorégraphe, DJ Battle met sur un pied d’égalité musique et danse.  Photo © Radu Aldea

 

Du mardi 3 au vendredi 13 mars 

Exposition AAA Shoï Extrasystole, Cyrille Courte

De 13h jusqu’à la fin de la dernière performance La Galerie du Théâtre – Gratuit

Alliés pieds au sol, le regard tourné vers le cosmos, ces Artistes Astronautes Autonomes se sont rencontrés, tous deux errants à la Station  de Radioastronomie de Nançay.

Expérimentant à partir de données scientifiques de nouvelles formes de représentation de l’univers non  visible, notre environnement direct est mystérieusement mis en miroir.  Extraites de leurs laboratoires de recherche, ces installations visuelles  et sonores forment une exposition évolutive conçue comme un  espace performatif.

 

 

 

EN PRATIQUE...

 

La billetterie ouvre mardi 21 janvier à 13h (en ligne et au guichet).

Guichet de la Scène nationale au Théâtre d’Orléans 

Du mardi au samedi, de 13h à 19h et les soirs du festival.

Téléphone 02 38 62 75 30 du mardi au samedi, de 14h à 19h

Tarif unique 6€ le spectacle

Dès l’achat de 4 spectacles Soirées performances, vous devenez automatiquement abonné à la Scène nationale d’Orléans pour la saison 2019/2020.

 

👇

 

TELECHARGEZ ET/OU FEUILLETEZ CI-DESSOUS

LA BROCHURE DES SOIREES PERFORMANCES 2020

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents