Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Le Maire d'Orléans apporte de multiples correctifs à l'article du Canard Enchaîné davantage fondé sur la rumeur que sur les faits

Publié par clodelle45 sur 12 Juin 2019, 23:25pm

Catégories : #INTERVIEW

Sous le titre “un détonnant voyageur aux commandes d’Orléans” publié ce mercredi, le Canard enchaîné épinglait Olivier Carré, Maire d'Orléans, Président d'Orléans Métropole.

 

Découvrez de larges extraits enregistrés lors de la conférence de presse initiée en début d’après-midi  suivis des "importants correctifs" apportés dans le communiqué consécutif.

Selon Olivier Carré qui trop l’ambition de promouvoir Orléans "pour avoir songé une seule fois la compromettre" par ses actions ou ses  agissements, , les affirmations du Canard Enchaîné visent à "lui nuire personnellement en travestissant des faits" dont ils assurent "une lecture peu flatteuse".

 

 

 

FRAIS DE DÉPLACEMENT...

Réaction d’Olivier Carré, Maire d’Orléans, Président d’Orléans Métropole

 

 

 

 "Le canard enchaîné publie ce jour un article au sujet des déplacements effectués, en dehors de notre territoire. Le journal satirique évoque mon goût pour les "grands hôtels parisiens". Certes, les hôtels Mercure, Novotel ou Pullman sont de bonnes références françaises, mais on est loin de ce que pourrait laisser paraître l’article".

 

Plus encore, des éléments écrits dans cet article sont faux et cherchent à discréditer ma personne et par-delà l’action de la municipalité.
Certes, les élections ont commencé, mais le dénigrement ne sert pas la chose publique.

"Dans les faits, les dépenses 2018 liées à l’ensemble des frais de représentation et de déplacement du maire ont représenté 21 000€ - soit 15 centimes par habitant - ce qui représente l’un des plus faibles budgets de représentation des grandes Villes  françaises. Depuis 2015, le budget de fonctionnement du cabinet du maire de la ville et de la Métropole a ainsi baissé dans sa globalité de 20.7%".

 

Après le temps de la transformation en profondeur de notre ville,  il fallait renouer avec une dynamique internationale, ce qu’ont récemment plébiscité nos villes jumelles et toutes les associations qui les entourent. Nous nous y étions engagés lors de notre élection.

 

 

"C’est désormais bien engagé, avec la signature de deux nouveaux jumelages pour la première fois depuis près de 20 ans. Il en est de même sur le plan touristique où les accords noués commencent à porter leurs fruits.

Tout ceci a été initié dans le cadre de mes déplacements et désormais, ce sont d’autres élus et services qui développent ces collaborations". 

Une fois ces éléments rappelés, je tiens à apporter d’importants correctifs sur l’article davantage fondé sur la "rumeur" que sur les faits.

 

LE CANARD ENCHAÎNE:  "A peine a-t-il succédé, en 2015, à Serge Grouard que Carré rompt avec la tempérance de son prédécesseur : achat d’une voiture de fonction à 46 000 euros."

 

OLIVIER CARRE: Nous disposons toujours de trois véhicules : deux pour le "pool cabinet" et un rattaché au Maire. Le cycle de renouvellement de ce parc automobile est le même depuis 2001. Je n'ai rien modifié à ce fonctionnement et le véhicule qui m'était mis à disposition arrivait à échéance en 2015.

J’ai attendu deux ans et le choix s’est porté sur une Peugeot 3008 (véhicule le plus produit en France en 2018. 3ème voiture la plus vendue) au prix de 38093€ (et non de 46 000€). Cette voiture vient remplacer un  modèle de la même gamme : une Citroën C4 Picasso, toujours présente dans le "pool cabinet".  

 

LE CANARD ENCHAÎNE:  "Promotion de l’attachée de presse de la Ville au poste de numéro 2 des services administratifs"

OLIVIER CARRE: "C’est faux. Joëlle Goepfert était directrice de cabinet et directrice de la communication de l’Agglomération d’Orléans depuis 2001. En 2014, Serge Grouard lui demande de diriger la communication de la Ville et de l’Agglomération. Mission que Madame Goepfert a acceptée.

En mai 2015, le poste de Directeur Général Adjoint à l’attractivité reste vacant, plusieurs mois après son ouverture. Durant la période où j’assume l’intérim, mon prédécesseur étant malade, avec le Directeur Général des Services, nous le proposons à Joëlle Goepfert.  Elle occupe actuellement le 4ème rang du comité de direction.

Son salaire de directrice de la communication ne sera pas modifié malgré ses nouvelles responsabilités. Celles-ci incluent les directions de la du développement économique, de l'enseignement supérieur et de la formation, du tourisme, de la Culture, de l’événementiel, les relations internationales et le numérique. Fonctions qu'elle occupe en plus de ses missions relatives à son poste de Directrice de la Communication de l'information. 

 

LE CANARD ENCHAÎNE:  "Départ rapide pour Cannes et son Marché International des Professionnels de l’Immobilier".

OLIVIER CARRE: "Ce déplacement effectué près d’un an plus tard, en mars 2016, coûtera 1003,9€ à la Ville (avion, voiture, hébergement inclus). L’hébergement s’effectue à AC Marriott à Nice et non au Majestic, comme précisé par l’article.

C’est une affabulation qui cherche à accréditer la thèse selon laquelle les déplacements s’effectuent de manière somptuaire aux frais de la Ville".   

Tout comme la référence à la voiture louée : "ils louent une belle voiture". Il s’agit d’une Fiat 500L. Chacun jugera.

LE CANARD ENCHAÎNE:  "L’année suivante, les deux mêmes prennent la tête d’une délégation d’élus et de fonctionnaires de la Mairie pour un voyage aux États-Unis destiné à sceller le jumelage d’Orléans et de la Nouvelle-Orléans. Le Maire et sa collaboratrice s’envolent pour Las Vegas, aux frais de la Ville »

 

OLIVIER CARRE: "Pendant la visite de notre délégation à la Nouvelle-Orléans pour la signature du jumelage et au même moment, une délégation de jeunes entreprises du Lab’O ainsi que le Conseiller d’Orléans Métropole en charge du numérique, se rendent au Consumer Electronic Show.

Je me rends sur ce salon de renommée internationale et où se trouvent des entreprises de notre territoire. J’y suis resté 3 nuits et non 6, comme évoqué dans l’article". 

 

 

LE CANARD ENCHAÎNE:  "Le Maire et sa collaboratrice vont ensuite s’envoler pour Lisbonne". 

 

OLIVIER CARRE: "Ce déplacement a eu lieu en amont de celui réalisé aux Etats-Unis. Il s'est effectué, en délégation, au Web Summit, pour une mission autour de la Smart City et avec des représentants de notre territoire. En ce qui me concerne, il a coûté la somme de 724,59€, tout compris, à la Ville d’Orléans".

 

LE CANARD ENCHAÎNE:  "Il descend deux à trois fois par semaine à Paris ".

 

OLIVIER CARRE: "Quand des rendez-vous sont à organiser sur Paris, ou bien pour représenter la ville ou bien pour la défendre, je cumule les rendez-vous en général sur une journée. S’il y en a sur deux jours, je reste sur Paris.

Ils représentent 0€ en 2015, 135,25€ en 2016, 6432,09€ en 2017 et 10622,2 en 2018. Cette progression s’explique aisément : j’étais auparavant parlementaire et mes frais d’hébergement étaient pris en charge par l’Assemblée Nationale. Depuis 2017, c’est la Ville qui a pris le relai".   

Chacun peut juger que comme il est dit souvent « si vous voulez tuer mon chien, dîtes qu’il a la rage », ces affirmations ne sont faîtes qu’à dessein de me nuire personnellement en travestissant des faits et en en assurant une lecture peu flatteuse.

J’ai trop le souci de la réussite de ma ville pour avoir songé une seule fois la compromettre par mes actions ou mes agissements.

Olivier Carré, Maire d’Orléans, Président d’Orléans Métropole,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents