Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


SAISON D'ART 2019 à Chaumont-sur-Loire : rêve, création et poésie du 30 mars au 3 novembre

Publié par clodelle45 sur 12 Février 2019, 01:19am

Catégories : #EXPOSITIONS REGION CENTRE

 

 

Du 30 mars au 3 novembre prochains, douze artistes seront invités au Domaine de Chaumont-sur-Loire pour une nouvelle SAISON D'ART ET DE NATURE alliant rêve, création et poésie.

 

 

 

 

 

 

 

➢➢ GAO XINGJIAN

Appel pour une nouvelle Renaissance

Ailes Ouest et Sud du château

Grâce à l’encre de Chine, le grand artiste français d’origine chinoise Gao Xingjian, par ailleurs Prix Nobel de littérature en 2000, fabrique un univers onirique entre figuration et abstraction.

 

➢➢ EL ANATSUI

Cire perdue

Parc historique

El Anatsui imagine avec une nouvelle installation de gabares, symbole des “passeurs” oubliés, magistralement dressées face au fleuve.

S’inspirant des traditions africaines de recyclage et de détournement d’objets, l’artiste ghanéen est déjà intervenu à deux reprises à Chaumont-sur-Loire (2015 / Œuvre monumentale dans la Galerie du Fenil - 2016 «  Ugwu dans le Parc Historique).  Photo © DR

 

 

➢➢ STEPHANE THIDET

Les pierres qui pleurent / There is no Darkness (Il n’est pas d’obscurité)

Grange aux Abeilles / Galerie de la Cour des Jardiniers.

Entre fiction et poésie, des situations de la vie ordinaire montrent l’instabilité face à l’érosion du temps. Pierres, cordages, eau, argile poudreuse, lentilles d’eau parlent de la lumière, des ténèbres...

 

 

➢➢ CHRISTIAN RENONCIAT

Douceurs et Troublement

Galerie haute de l’Asinerie,  Château et Écuries

L’artiste dont les créations dialoguent avec l’architecture et pénètrent l’âme des lieux est passé maître dans l’Art de faire “parler le bois”. Une matière dure admirablement maîtrisée suggére le moelleux, le fragile et le doux.

 

 

➢➢ AGNES VARDA

Une cabane de cinéma : la Serre du Bonheur

Galeries de la Cour des Jardiniers

L’inclassable Agnès Varda conviera le visiteur dans la Serre du Bonheur où dialogueront tournesols et pellicules de son film Le Bonheur réalisé en 1964 avec Jean-Claude Drouot, sa femme et ses enfants.

 

 

 

 

 

 

➢➢ JANAINA MELLO LANDINI

Ciclotrama

Asinerie

A partir de fils et de cordes, l’artiste brésilienne a dressé une forêt fantomatique suspendue à l’architecture de bois. Ce spectacle immersif original nous rappelle combien la douleur est universelle. 

 

 

 

➢➢ CÔME MOSTA-HEIRT

Portes

Cellier, Château

Réunissant l’altuglas et le bois,  Les Portes ont été conçues à partir d’observation de la baie d’Etretat. Quinze nuances de vert rehaussées de vernis confèrent à l’œuvre un aspect infiniment précieux

 

 

➢➢ CORNELIA KONRADS

Rupture (Lakmé’s dream)

Les plantes semblent soulever les briques,  l’imagination se libère, la magie de la poésie opère et le visiteur est comme pris de vertige au cœur d’ œuvres fusionnant avec leur environnement.

 

 

 

 

➢➢ MARC COUTURIER

Les Orangers

Vestibule Château

Des orangers aux troncs de bronze portent des fleurs et des fruits en porcelaine de Sèvres conférant subtilité et raffinement à cette œuvre empreinte de mystère et de spiritualité. Photo © E. SANDER

 

 

➢➢ LUZIA SIMONS

Milflores, Millefiori, Mille fleurs

Château

L’artiste dépose les fleurs et plantes collectées lors de ses voyages sur la plaque en verre du scanner. Avec une précision et un intensité surréelles, ses « scannogrammes »  documentent la nature jusque dans ses moindres détails.

 

➢➢ MA DESHENG

Sculptures

Cour de la Ferme

Pour Ma Desheng les pierres, supports témoins de l’Eternité ont une âme, elles s’empilent encore et encore, jouant sur le paradoxe de leurs poids et de leur fragilité.

 

➢➢ VINCENT MAUGER

Pédiluve de la Cour de la Ferme / Parc historique

A partir de matériaux de construction ordinaires, l’artiste représente des paysages proches en laissant visibles les assemblages dont le spectateurs peut s’emparer mentalement afin de poursuivre la construction ou de modifier sa configuration.

SAISON D'ART 2019 à Chaumont-sur-Loire : rêve, création et poésie du 30 mars au 3 novembre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents