Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Twenty-seven perspectives, création de Maud Le Pladec les 10 et 11 janvier 2019 à la Scène nationale d'Orléans

Publié par clodelle45 sur 8 Janvier 2019, 23:20pm

Catégories : #LOISIRS EN REGION CENTRE, #CCN d'Orléans, #THEATRE D'ORLEANS

La musique est la clé de voûte de la recherche artistique de Maud Le Pladec, directrice du Centre chorégraphique national d’Orléans qui envisage sa nouvelle création Twenty-seven perspectives comme une page blanche, une mise en perspective de son travail que la Scène nationale d’Orléans nous propose de découvrir les jeudi 10 et vendredi 11 janvier à 20h30.

Tarifs de 13€ à 25€  (1h). Billetterie en ligne ici…

 

 

➢➢ Rendez-vous autour du spectacle - Samedi 12 janvier 11h/13h au CCNO

 

- Brunch et atelier de danse avec Régis Badel et Noé Pellencin,

interprètes de Twenty-seven perspectives.

- 10€/8€ pour les abonnés de la Scène nationale

 

➢➢ Informations et inscriptions

02 38 62 41 00 - reservation@ccn-orleans.com -  CCNO ICI… 

 

 

Est-ce que je vois ce que j’entends ou est-ce que j’entends ce que je vois ? En d’autres termes, comment regarder la musique et écouter la danse ?
Maud Le Pladec.

Le pari est audacieux, captivant, qui fait triompher la musique, souveraine mais finalement cachée, comme source d’une expression renouvelée à travers les corps.

 

S’inspirant de la recherche sur la perception du plasticien Rémy Zaugg qui a livré vingt-sept études d’un tableau de Cézanne, Maud Le Pladec a pris comme œuvre de référence la Symphonie inachevée de Schubert.

Décortiquant et analysant la partition afin d’en extraire une série de réinterprétations subjectives et fragmentaires, le compositeur Pete Harden en propose une version originale et inédite en 27 variations.

Soustraite à la scène, la musique symphonique n’est plus un objet à reconnaître. Agis par cette partition fantôme qui fait vibrer la danse, la décuple, la déchire, onze corps se lancent dans une exploration frénétique d’ un espace blanc minimaliste. EN SAVOIR PLUS…. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents