Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


Exposition DES VIVANTS, DES VINS conçue par le Collectif Vin/Vivants - Scène nationale d'Orléans - 12 janvier au 16 février 2019

Publié par clodelle45 sur 9 Janvier 2019, 00:46am

Catégories : #THEATRE D'ORLEANS, #GRATUIT OU TARIF REDUIT, #EXPOSITIONS REGION CENTRE

 

L'exposition Des Vivants, des Vins conçue par Emmanuelle Blanc - artiste, Denis Chartier - géographe et artiste, Aurélien Gabriel Cohen - chercheur et artiste du Collectif Vin/Vivants - à découvrir ici - sera présentée du 12 janvier au 16 février 2019 par la Scène nationale d'Orléans.  EN SAVOIR PLUS...

 

➢➢ Galerie du Théâtre d' Orléans, du mardi au samedi de 13h à 19h et les soirs de spectacles - Entrée libre - Vernissage le vendredi 11 janvier à partir de 18h.

 

 

Autour de l’exposition...

(gratuit sur réservation, dans la limite des places disponibles)

 

  • 3 performances,
  • Une journée d’étude,
  • Une table ronde HORS LES MURS (au Bouillon, centre culturel de l'Université d'Orléans La Source) autour de la conférence gesticulée de Vincent Viala à découvrir ici réservations en ligne ici...
  • Un finissage le samedi 16 février de 14h à 18h

 

➢➢ Toutes les informations figurent dans le programme reproduit en fin d’article

 

RESERVATIONS

Guichet de la Scène nationale d’Orléans

Théâtre d’Orléans

Boulevard Pierre Ségelle - 45000 - Orléans

Du mardi au samedi de 14h à 19h 

02 38 62 75 30 - billetterie@theatredorleans.fr

 

 

LE PROJET VIN/VIVANTS

 

Pensé comme un projet hybride entre sciences humaines, arts plastiques et sciences du vivant, VIN/VIVANTS entend rendre sensible les réponses que des pratiques situées et attachées à un territoire peuvent composer face à la crise écologique contemporaine.

 

Dans cette perspective un territoire a été choisi (une portion des vallées du Cher et du Beuvron, entre Blois et Saint-Aignan)  ainsi qu'une pratique: la viticulture "naturelle", qui se caractérise par un travail de composition avec les processus vivants.

 

 

Vin nature et pratiques d’un territoire

La vigne a été un élément structurant de l’écologie dans laquelle la civilisation occidentale s’est construite. VIN/VIVANTS explore les pratiques de ces vignerons tentant de répondre aux bouleversements contemporains de cette écologie. Il s’agit de mieux saisir ce qui se joue, de continuer à être viticulteur dans un renouvellement de nos relations aux vivants.

 

Une micro-écologie du vin

Pour faire du vin, il faut d’abord qu’il y ait fermentation, et pour qu’il y ait fermentation, il faut utiliser ces levures qui, comme la vigne sont parmi les premiers organismes domestiqués par l’humanité. Elles  interviennent dans la fabrication du pain, des laitages fermentés, de la bière, et du vin. Elles possèdent également un rôle central dans les structures technoscientifiques de l’industrie pharmaceutique (production de médicaments), énergétique (production de bioéthanol), et agroalimentaire (agents de saveur).

 

Devenir sensible aux relations : une proposition de recherche-création

Comprendre les implications écologiques et politiques d’une situation comme celle de la viticulture implique donc de décrire les modes, les formes et les mutations de la sensibilité au vivant qui s’y expriment.

Comment examiner ces résonances entre la terre, les microbes, les vignes, le climat, les marchés, les forêts, les caves, les chevreuils, le gel, …? Comment inventer des protocoles et des formes susceptibles de nous rendre plus attentif et de rendre compte de ces agencements multi-espèces, de ces manières humaines et non-humaines d’habiter et d’agir?

La recherche autour du  projet Vin/ Vivants peut prendre de nombreuses formes.  Pour les levures, il peut par exemple s’agir d’enregistrer, d’écouter et de donner à entendre ces micro-organismes, des non-humains en train de  "travailler".

 

Soit un rituel survivant. Il implique des gens, des verres, une table. Et au centre, le contenant, la bouteille-totem, celle qui renferme en partage du vin et des histoires. Mais il nous reste à décider de ce que sera le cœur sacré de notre rituel.

Pour cela, nous devons choisir les récits que nous allons faire émerger des lies indistinctes qui tapissent le fond de la bouteille.
Des histoires d’arômes, de cuir, de tanins, de robes et de fruits mûrs ?
Des contes de vignerons, de cavistes, de laboratoires et de coopératives ? Des images de gel, de sécheresse, de pesticides, de mildiou, d’engrais et de souffre ? Des chants de levures, de lisières, de chevreuils, d’herbes, de lianes et de collemboles ?
Les mythes du silex, des bassin-versants, du calcaire, de l’argile et de la roche-mère ?

Du tissage de ces fils, naît la possibilité d’une rencontre entre les vivants et les récits infinis de leurs relations. Un endroit où l’humain n’est plus que l’une des mailles du filet.

C’est autour de cette table commune que nous voulons faire l'expérience des vivants et des vins. Car dire une robe, un nez, un arôme ou une ivresse, c'est invoquer aussi des mains et des microbes, des bouches et des becs, des luttes et des alliances, des narines et des bulles, des chants et des mots, des êtres du sol et de la cave, du soleil et de l’ombre.

Exposition DES VIVANTS, DES VINS conçue par le Collectif Vin/Vivants - Scène nationale d'Orléans - 12 janvier au 16 février 2019

 Galerie du Théâtre

Théâtre d'Orléans

Boulevard Pierre Ségelle

45000 - Orléans

Le projet Vin/Vivants bénéficie de l'aide de la Région Centre-Val de Loire, de l'Agence Nationale de la Recherche (projet IDAE) et de l’unité mixte de recherche Ladyss - Université Paris 7 Denis Diderot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents