Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !

Publié le par clodelle45
Publié dans : #LOISIRS EN REGION CENTRE, #GRATUIT OU TARIF REDUIT

Le spectacle VITESSE GRAND VIAN, création des compagnies Clin d'Oeil et La lune à l'envers, sera joué le jeudi 6 avril à partir de 20h30, salle François Rabelais d’Ormes. L’ entrée est offerte par la municipalité.

 


 

On associe souvent Boris Vian au mouvement de Saint-Germain des Prés, à Miles Davis, au Duke, mais beaucoup moins à Milhaud, Delerue, Dutilleux ou encore Honegger, Bix Beiderbecke.

Chez Vian la trompette comme la musique riment avec liberté d’expression, émancipation, imagination. Le Jazz était la musique de son époque et de son coeur, mais qu’en serait-il s’il vivait aujourd’hui ?

La musique se résumera à un seul instrument : une trompette (toutes celles qu’il a jouées, cornet,trompette et bugle) jouée en solo, en direct et sans artifice hormis quelques sourdines pour colorer le son.

L’instrument souvent considéré comme le prolongement de l’être, aura une place bien différente dans ce spectacle - comme dans la vie de Vian- il est un personnage à part entière, son texte est la musique, sa voix le son. Il fait partie de lui, il est sa partie féminine. On connaît les relations complexes et obsédantes de Vian avec les femmes, il en va de même avec sa trompette.
Elle l’a accompagné jusqu’à son dernier souffle…là où le spectacle commence.

Cette création propose une traversée de la vie de Boris Vian ou plutôt de ses vies parallèles d’ingénieur, de musicien, de romancier, de traducteur, de chroniqueur…

Boris Vian a vécu dans l’urgence et le spectacle rend compte de cette urgence. Il est commun de dire que l’on voit toute sa vie défiler pendant son ultime minute. Le temps de la pièce est celui des derniers instants de Boris dans la salle de projection privée du cinéma Le Marboeuf, le 23 juin 1959. (...)

EN SAVOIR PLUS...

Commenter cet article

 

 

 

 

 

 

 

Pour me contacter, cliquez ici...

 

 

Retour à la page d' accueil ici...

 

 

 

 

 

 

  

 

 

   

    

      

    

 

 

 

 

 

   

     

 

 

 

Articles récents

 

 

Hébergé par Overblog