Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


LES VOIX D'ORLEANS : penser, échanger, débattre, écouter autour de la francophonie les 20 et 21 mai 2016

Publié par clodelle45 sur 18 Mai 2016, 01:34am

Catégories : #GRATUIT OU TARIF REDUIT, #LOISIRS EN REGION CENTRE, #EXPOSITIONS REGION CENTRE

Les 20 et 21 mai 2016, la première édition des VOIX D'ORLEANS réunira  une trentaine de personnalités francophones venues de 16 pays différents afin de débattre à l'Hôtel Dupanloup autour de questions essentielles : "Comment le monde pense-t-il les femmes? Comment les femmes pensent-elles le monde?"

L'idée de cet évènement culturel inédit s'est imposée à Olivier Carré, Député-Maire d’Orléans après les attentats de 2015. Pour organiser les tables rondes, les lectures, les rencontres et les expositions, les services de la ville ont œuvré en partenariat avec l’Association Guillaume Budé, l’ association de solidarité Loiret-Algérie, des intervenants universitaires, le cinéma Les Carmes, des libraires, les médiathèques, le Musée des Beaux-Arts et le Cado.

Olivier Carré, Député-Maire d’Orléans, Nathalie Kerrien, Maire Adjointe en charge de la Culture, Sophie Ferkatadji Directrice de la culture, des arts et de l’économie créative, Marc Baconnet, Président de l’Académie d’Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts d’Orléans, Marie-Rose Abomo-Maurin, universaitaire, l'une des voix d'Orléans.

Olivier Carré, Député-Maire d’Orléans, Nathalie Kerrien, Maire Adjointe en charge de la Culture, Sophie Ferkatadji Directrice de la culture, des arts et de l’économie créative, Marc Baconnet, Président de l’Académie d’Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts d’Orléans, Marie-Rose Abomo-Maurin, universaitaire, l'une des voix d'Orléans.

Cette manifestation gratuite (dont  le programme complet est téléchargeable en fin d'article) est ouverte à tous les publics. Outre les étudiants ou les enseignants sont attendus les exilés et tous ceux désireux de s'ouvrir au monde et à l'avenir.

L'entrée est libre mais pour les tables rondes, il est préférable de s'inscrire en ligne ici. Les horaires d'ouverture au public étant larges (16h30-minuit le vendredi / 11h-20h le samedi), un camion restaurant sera présent au Jardin de l'Evêché.

 

       

 

"La langue française est riche de tous les siècles qui l'ont enrichie.

La francophonie n'est pas un club, c'est une espérance".

        

Plus que créer des rencontres, l'objectif est de faire vivre les idées sommairement appelées "le Siècle des Lumières", celles qui ont fait la singularité de la France. Elles ont mis en avant l'égalité de tous les Hommes et sont à la base de l'émancipation de la plupart des nations. L'Occident les a peut-être un peu perdues de vue.

Aujourd'hui elles ont absolument besoin d'être rappelées car d'autres surgissent avec les mêmes ressorts que celles qui ont amené le pire. Elles sont entendues par les peuples et font appel à l'instinct premier des masses. La seule réponse est de faire revivre de siècle des Lumières.

Après les récents évènements,  les propos les plus fidèles à cet esprit français étaient plus ceux des grands intellectuels appartenant à la francophonie que ceux des compatriotes de l'hexagone.

Un collectif s'est monté autour du thème "Comment le monde pense-t-il les femmes? Comment les femmes pensent-elles le monde?" C'était un pari fou de mobiliser ces intellectuels durant deux jours dans notre vile possédant depuis longtemps une tradition universitaire.

Réfléchir à ces questions, c'est sortir des sentiers battus. La France demeure la patrie des droits de l'Homme et de la liberté. Souhaitons que ces deux jours aient le plus large rejaillissement possible...

 

 

   

 

Seront présents des intervenants francophones qu'on n'a pour certains pas l'habitude de voir dans l'hexagone: journaliste, écrivain, sociologue, cinéaste, enseignant, dessinateur, poète, nouvelliste, sociologue...

Le  palestinien Ziad Medoukh (écrivain, poète, professeur de français, coordinateur du centre de la paix de Gaza) risque de ne pas être présent suite à un souci de visa.

Cette première édition est parrainée par l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) et soutenue par de nombreux médias (La Chaine Parlementaire (LCP), RFI, TV5 Monde, France Inter, Jeune Afrique,  Le Monde...

 

 

 

 

   

 

"La France a été longtemps la tisseuse de liens entre les peuples"

Le regard porté sur les femmes a motivé beaucoup d'entre elles : femmes dans les pays en conflit, femmes dans l'éducation (outil d'émancipation et de transmission) et femmes dans les arts et la culture...

Nous avons reçu 50% de réponses favorables à nos 70 invitatations, ce avec unne rapidité surprenante.

Le français doit demeurer présent à travers la philosophie, les idées culturelles et les contenus numériques.

Sophie Ferkatadji Directrice de la culture, des arts et de l’économie créative.

 

 

 

   

 

"L'air du temps est au repliement et à la frilosité mais dans les milieux réfléchissant sur la situation de la langue française, on n'est pas pessimistes".

 

Marc Baconnet, Universitaire, Président de l’Académie d’Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts d’Orléans.

 

 

 

LES VOIX D'ORLEANS

Vendredi 20 mai de (16h30-minuit)

Samedi 21 mai

(11h-20h)

 

 

Centre International Universitaire pour la Recherche

(Hôtel Dupanloup)

Rue Dupanloup

45000 - ORLEANS

 

 

INFORMATIONS

Mairie d’Orléans

Direction de la Culture, des Arts et de l’Économie créative

02 38 79 23 77

Téléchargez le programme des VOIX D'ORLEANS #1

CINEMA DES CARMES SAMEDI 21 MAI • 20h - L’homme qui répare les femmes (2015) Réalisateur : Thierry Michel Projection en présence du réalisateur, suivie d’un débat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents