Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI

Publié par clodelle45 sur 23 Juin 2014, 15:20pm

Catégories : #PHOTOS CONCERTS, #ORLEANS'JAZZ, #GRATUIT OU TARIF REDUIT

- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI

 

Entre joie, révolte, rage, digressions, douceur et humour, à l'image des cheminements de la vie, à l'image de l'escalier conçu par Sambre,  Elise DABROWSKI a embarqué hier la Collégiale Saint Pierre Le Puellier médusée dans un voyage virevoltant entre crissement de cordes et jaillissements de voix.

 

 

Un solo au milieu d’œuvres d’art, c’est déjà un duo.

Elise Dabrowski

 

 

Grâce à une petite chaise noire galamment tendue par Gérard Bedu, programmateur de ce concert intimiste dans le cadre du Festival Orléans'Jazz,  Elise DABROWSKI a rejoint sa contrebasse reposant sur l'immense escalier de bois brut imaginé par l'artiste SAMBRE dans le cadre de l'exposition à la Collégiale Saint Pierre Le Puellier.

 

 

 

 

 

 

Les improvisions de la chanteuse lyrique, frêle silhouette arrimée à sa voluptueuse contrebasse, emportent la Collégiale dans son voyage conçu au fil des mots, entre crissement des cordes et  prouesses de la voix.

 

Et comme cette charmante jeune artiste excelle en l'art du dérisoire, nous l'accompagnons amusés dans ses pièces délirantes où la contrebasse murmure à la brosse "Ca fait du bien, gratouille moi, que ça ne s'arrête plus"!

 

 

 

 

 

Au final, Elise Dabrowski a confié son "grand plaisir d'improviser sur cet escalier atypique" entre bois et pierre, satisfaction visiblement partagée avec l'artiste Sambre à l'issue du concert.

 

 

 

 

 

 

Théo Ceccaldi,

Loving suite pour Birdy so, hier Salle de l'institut

 

 

 

La seconde prestation de l'artiste est prévue ce soir en compagnie de THEO CECCALDI.

Seront-ils équipés, comme c'était le cas dimanche, l'un d'une brosse l'autre d'un poussin?

Nul ne le sait tant leur imagination est débridée,  mais une chose est certaine, leur 8 cordes frottées risquent bien de faire Temple comble!

 

 

FESTIVAL ORLEANS'JAZZ

Concerts intimistes

ELISE DABROWSKI & THEO CECCALDI

Lundi 23 juin 2014

18H30 > TEMPLE PROTESTANT

 

 

- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
- Voyage onirique, désopilent et trépident dans l'univers d'Elise DABROWSKI
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents