Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


ORLEANS'JAZZ: Selon SERGE GROUARD le blocage actuel ne compromet pas la pérennité du Festival

Publié par clodelle45 sur 26 Juin 2014, 02:22am

Catégories : #ORLEANS'JAZZ

 

Dans le cadre de l’annulation des concerts de la soirée d’ouverture du Campo Santo, Serge Grouard, député maire d’Orléans a tenu une conférence de presse à laquelle assistaient Nathalie Kerrien (Adjointe à la Culture) et Stéphane Kochoyan (Directeur artistique du Festival).

 

Serge Grouard a rappelé que l'annulation de cette soirée d'ouverture, impliquant une perte d'environ 70000€ pour la ville, est consécutive à la décision des intermittents du spectacle d’empêcher le déroulement des concerts et au mouvement de grève des techniciens/prestataires du festival.

 

Demain sera une journée décisive pour la suite des mouvements nationaux. C'est le gouvernement, supposé valider l'accord, qui détient les clefs pour la suite. La seule véritable question est de savoir s'il va enfin s'engager une véritable discussion sur le régime de l'intermittence.

 

 


C'est quand même étrange que 10 ans plus tard on recommence avec la même absence de méthode!

 

 

En 2003 déjà, Serge Grouard pensait que le constat dressé par les intermittents était juste, que la réforme n'aboutirait pas aux économies invoquées. Les écouter aurait permis d'analyser sans pour autant adopter tous leurs arguments. Un réforme en profondeur implique d'en mesurer les effets, or aujourd'hui on ne possède toujours aucune étude fiable. Par ailleurs peu de personnes connaissent vraiment les professions de l'intermittence, le détail de leur régime.

 

 


Gouverner n'est pas forcément être populaire mais faire les choix qu'on estime bons après les avoir véritablement travaillés.

 

 

Certes de nos jours l'opinion publique attend de la fermeté, de l'autorité, elle est exaspérée par les récents mouvements de grève. Valider l'accord trouverait probablement un écho plus que favorable mais dans quelques mois aura-t-on vraiment tout réglé?

 

 


En France on est dans en permanence dans du petit calcul, on n'ose pas dire les choses, il n'y a pas de courage politique.

 

 

Poser véritablement le sujet avec tous les protagonistes, comme l'avait fait Jean-Louis Borloo dans le domaine de l'environnement, ne serait nullement un aveu de faiblesse. Dans les négociations avec les intermittents, pourquoi ne pas consulter les villes et collectivités figurant désormais en première ligne en matière de financements culturels?

 

 

 

 

 

 

 

 

Public déçu par l'annulation de dernière minute, intermittents exaspérés, festivaliers venus chercher du rêve et subissant une grève, sale temps pour cette édition d'Orléans'Jazz!

 

Mais demain sera un autre jour, une nouvelle assemblée générale aura lieu. Un second blocage des concerts sera-t-il voté? Les techniciens prestataires cesseront-ils leur grève?

 

Impossible de répondre ce soir, la seule chose évidente pour Serge Grouard c'est qu'il n'existe aucune corrélation entre le blocage actuel et la pérennité de ce Festival si fortement ancré dans les traditions et l'image de notre ville.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents