Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS avec Clodelle

Rencontrez les artistes, les créateurs, les intervenants, les organisateurs... Et sortez vite de la morosité !


- ORLEANS'JAZZ: programmation complète de "PLACE AU JAZZ" GRATUIT du 18 au 30 juin 2014, place de Loire

Publié par clodelle45 sur 10 Juin 2014, 06:28am

Catégories : #ORLEANS'JAZZ, #GRATUIT OU TARIF REDUIT

 

Programmateur associé du Festival Orléans'Jazz, l 'association  Ô Jazz ! vous a concocté de multiples rendez-vous gratuits du 18 au 30 juin  place de Loire à Orléans.

 

 

        

         

 

A quelques jours du lancement du Festival, je vous propose un tour d'horizon complet du programme définitif de “Place au Jazz” 2014 élaboré par l'Association Ô jazz! en partenariat avec la ville d'Orléans et plusieurs acteurs de la place de Loire (La librairie Passion Culture, Pathé Cinéma, Orléans Gestion, ainsi que les bars, brasseries et restaurants).

 

Notez également que l'Association Ô Jazz! sera présente du 25 au 28 juin au Village du Campo Santo.

Découvrez les neuf concerts faisant appel à des musiciens de la scène jazz locale et régionale, les expositions (peinture,  photos, croquis), les rencontres avec des auteurs, les signatures d'albums, la projection (accompagnée au piano jazz) d'un chef-d'œuvre inédit signé Hitchcock.

 

LES CONCERTS...

 

. Samedi 21 juin

Fête de la musique

 

 

 

  • 19 h

Art of Voice (gospel) / 40 chanteurs / Orléans

Fondé en 2006, le chœur orléanais Art of Voice compte actuellement plus de 40 chanteuses et chanteurs de tous âges et de tous horizons. Dirigée depuis trois ans par Thomas Fruchart, la formation interprète depuis l'origine un répertoire de gospels contemporains “a capella”: sans autre instrument que la voix !

 

 

Avec Ellinoa (chant), Gabriel Westphal (batterie), Richard Poher (piano), Arthur Henn (contrebasse), Julien Tual (guitare), Illyes Ferfera (saxophone)

 

 
  • 21 h 

Ellinoa (jazz vocal) / sextet / Orléans - Tours

Autour de la chanteuse Ellinoa, cette formation ambitieuse, influencée par le Pat Metheny Group, Esperanza Spalding et les rythmiques et harmonies du jazz brésilien, fait la place belle à la complicité entre piano, guitare et voix, tout en laissant de larges possibilités d’orchestration.

Les morceaux, très écrits, témoignent aussi d’une volonté de dialoguer avec l’interprétation sous sa forme la plus naturelle et pourtant la plus complexe : l’improvisation.

 

 

 

Avec Ben (chant), Phil (guitare), Chris (basse), Bruno (harmonica), Hugo (batterie)

 

 

  • 23 h 

Chillidogs (blues électrique) / quintet / Orléans

 

 

Autour de leur britannique chanteur, les Chillidogs défendent depuis quatre ans un blues rock énervé et énergique, dans la droite ligne de leurs aînés, Dr Feelgood, The Pirates, Nine below zero… Avec conviction et à travers leurs compositions originales, c’est sur scène qu'ils donnent leur pleine mesure. En 2013, le groupe a enregistré son premier album, “Ten bad legs”.

 

 

 

 

 

 

.Dimanche 22 juin

 

  • 17 h 30 

Montigny Duo (jazz acrobatique) / Orléans

Après avoir sillonné la planète chacun de leur côté, les frères Montigny se retrouvent en duo pour confronter en musique leurs vécus respectifs. Alors le jazz devient transe urbaine, le rock s'acoquine avec la salsa, et des mélodies sans âge deviennent pulsations électroniques. Un souffleur et un tapeur pour une tambouille musicale à la sauce aigre-douce, avec piquant à volonté !

Avec Stéphane Montigny (trombone, laptop, chant), Freddy Montigny (batterie suspendue, percussions, hang, chant)

 

   
  • 19 h 30 

Seith Leïma (seconds du Tremplin Orléans'Jazz) / quintet / Tours

 

                           

    Crédit photo Philippe Depont

 

Une fusion électrique métal-jazz-rock servie par des cuivrailles fumantes et une rythmique bien aiguisée. Les cinq de Seth Leïma déploient une artillerie sonore

joyeusement nerveuse, cadre idéal d'un bon vieux film rétro-futuriste. Un conte de science-fiction plus noir que blanc, illustré par une musique furieusement déjantée… mais très construite !

 

Avec Samuel Garcia (batterie), Elie Garcia (guitare), Guillaume Commencais (basse), Sébastien Mitterrand (cor d’harmonie), Théo Secheppet (saxophone et machines)

 

.Lundi 23 juin

 

  • 19 h 30 

Wesh (hommage à Wes Montgomery) / quartet / Orléans

En dix ans de carrière, Wes Montgomery a marqué la guitare jazz par sa technique de jeu et son incroyable dextérité. Son influence est omniprésente, de George Benson à Jimi Hendrix, en passant par Grant Green ou John Mc Laughlin.

Avec comme base le répertoire du maître, Wesh est un terrain de jeu pour quatre musiciens qui, s’appropriant le langage du guitariste avec plaisir et jubilation, s'autorisent des envolées vers d’autres univers…

 

Avec Sébastien Janjou (guitare), Thierry Leu (contrebasse), Bertrand Hurault (batterie), Jean Christophe Briant (orgue Hammond, piano)

 

  • 21 h 30 

David Kozak Quintet (jazz mélodique) / Orléans

Le pianiste David Kozak, ancien élève d'Eric Legnini et de Mario Stanchev, a agrégé à son trio de base (piano, contrebasse, batterie) un duo de soufflants (sax ténor, flûte, bugle).

Au fil de ses compositions originales, le pianiste orléanais nous fait voyager dans son univers musical oscillant entre jazz, classique et chanson, avec pour fil conducteur des histoires mélodiques mêlées d'improvisations.

 

Avec David Kozak (piano), Vincent Bailly Comte (contrebasse), Adrien Chennebault (batterie), Thomas Koening (sax ténor et flûte), Malo Mazurié (bugle)

 

 

.Mardi 24 juin

 

  • 19 h 30 

Gauthier Toux Trio (jazz nouvelle vague) / Chartres

Formé à l'automne 2012, ce trio rassemble trois jeunes musiciens issus de conservatoires supérieurs européens. Son leader, le pianiste et compositeur chartrain Gauthier Toux, vient d'obtenir son “Bachelor” à la Haute Ecole de musique jazz de Lausanne et prépare actuellement un Master Performance à Copenhague. Lieu de métissage et de recherche de sonorités nouvelles, son trio est notamment inspiré par la nouvelle vague du jazz et le hip hop.

 

Avec Gauthier Toux (piano), Maxence Sibille (batterie), Kenneth Dhal Knudsen (contrebasse)

 

  • 21 h 30 

Omer Quartet (jazz fusion) / Orléans

Jazz, funk, afro, le Omer Jazz Quartet est le fruit de toutes ces influences… à dominante jazz ! Réuni autour du bassiste et compositeur Omer Yêhouessi (découvert à Orléans aux côtés du saxophoniste Alain Vallarsa), le quartet, né en 2012, a sorti son premier album “Miss Wata” en décembre 2013. Deux soufflants soutenus par une rythmique énergique nous invitent à prendre du plaisir, tout simplement…

 

Avec Omer Yêhouessi (basse), Willy Dubois (saxophones), Thierry Jammes (trompette),

Blaise Mangier (batterie)

 

LES EXPOSITIONS PHOTOS

 

  • “Dans les coulisses d'un festival”

  Il aurait pu être médecin… Mais la maladie de l'image l'a attrapé dès la première année d'études. Depuis plus de quarante ans, les natures mortes, la mode, les produits industriels se sont succédé sous l'objectif de Patrice Delatouche. Du festival de jazz d'Orléans, mais également des “Samedis du Jazz”, dont il hante les coulisses depuis l'origine, il rapporte chaque année des images inédites, surprenantes, amusantes ou touchantes, moments furtifs qui chantent eux-aussi leur petite musique poétique…

 

Patrice Delatouche, impressions en couleur sur bâches – Tente régie

 

  • “Instants de Jazz”

   Depuis cinq ans, la Scène Nationale d’Orléans et Ô Jazz! proposent neuf concerts par an au Théâtre d'Orléans dans le cadre des “Samedis du Jazz”. Panorama de la scène jazz régionale, ces rendez-vous ont fidélisé un nombreux public… et plusieurs photographes !

Christophe Esnault est l'un d'entre eux, convaincu que, si le jazz s'écoute, il se regarde aussi, car le visage de l’artiste caractérise l’expression des émotions. Quand les notes s’enlacent dans une danse harmonieuse et colorée, naît sous l’œil du photographe l’envie de capter ces instants et d’écrire à son tour une partition “jazz” avec des images furtives.

“Instants de Jazz” est à écouter. Les musiciens sont là.

 

Christophe Esnault, Photos noir-et-blanc grand-format sur panneau – Passion Culture (rez-de-chaussée)

 

  • “Figures de Jazz”

En près de vingt-cinq ans d'existence, le festival Orléans'Jazz a reçu les plus grands noms de la scène jazz internationale. Des photographes de presse et des amateurs “éclairés” étaient présents lors de ces rendez-vous, boîtier en main. Retrouvez dans le décor, peu habituel, du parking de la Charpenterie quelques-uns de leurs clichés reproduits sur bâche en grand-format à l'occasion des vingt ans de la manifestation.

 

Photos noir-et-blanc grand-format sur bâche – Parking Charpenterie

 

  • “Contrebasses et Jazz”

C'est l'un des instruments les plus “graphiques” des formations de jazz, hier exclusivement voué à l'accompagnement et dont se sont, au fil du temps, emparé un nombre croissant de solistes de haut vol, de Charlie Mingus à Avishaï Cohen. Parce qu'elle a su passer au premier plan de l'orchestre, la contrebasse méritait une même place dans l'objectif des photographes. Séduits par la sensualité de ses rondeurs et de ses courbes, l'amplitude et la profondeur de ses sonorités, deux Orléanais ont décidé de lui consacrer une exposition.

Partageant une nouvelle fois leur passion commune pour la photographie de jazz, Christophe Esnault et Patrick Oury, toujours complices, nous offrent ici le fruit de multiples prises de vues lors, notamment, des concerts du festival Orléans'Jazz.

 

Christophe Esnault et Patrick Oury, photos en noir et blanc – Cinéma Pathé place de Loire

 

  • “Jazz en vitrine”

Enseignant passionné par son travail, mais aussi la musique, la vidéo et la photographie, Patrick Nauroy cite volontiers Kant : “La musique est la langue des émotions”. C'est de cette émotion qu'il entend témoigner dans ses photos, en particulier ses prises de vues lors de concerts de Jazz, ici réunies au sein d'un diaporama. Car le jazz l'attire et le fascine, espace unique où le musicien, notamment avec l'improvisation, peut donner libre cours à sa créativité et ses émotions dans un dialogue permanent, riche et intense avec ses pairs…

 

Patrick Nauroy, vitrine Jazz – Passion Culture

 

LES EXPOSITIONS DE PEINTURES ET DE CROQUIS

 

“Jazzinade au pinceau”

    Très tôt, Pia Imbar éprouve le besoin de dessiner, puis de peindre, encouragée et reconnue par le milieu. Ses œuvres, principalement figuratives, s'ouvrent ici et là aux respirations graphiques et abstraites. Sensible à la symbolique, l'artiste compose instinctivement ses tableaux, en transcrivant émotions, sentiments et pensées que la nature et la diversité du monde lui suggèrent.

C'est à l'occasion d'une résidence de l'octet de David Kozak à la Scène nationale d'Orléans, en octobre 2013, qu'elle a trouvé l'inspiration de ces six œuvres de grand-format (170 x 170), hommage poétique à la musique et au jazz en particulier.

 

Pia Imbar, fusain, crayon, encre de chine, et encres colorées indiennes sur papier de chine marouflé sur coton – Passion Culture (premier étage)

 

“Jazz sur le vif”

     Il saisit tout d’un trait, le mouvement, les lignes, les formes, les visages, les décors, les objets, les ambiances, la lumière... Bien campé sur ses jambes, la main droite saute sur tout ce qui bouge, tout ce qui vit. Les pages du carnet sont remplies en “coup de vent”... Le bout de son feutre est plus objectif que le meilleur Nikon. Son crayon, c’est son “reflex(e)” à lui. L’angle est toujours grand. Le champ toujours profond, l’instantané aussi net qu’un horizon lavé par la pluie.

Assidu des “Samedis du Jazz”, Yves Dupont a croqué en 2013-2014 des centaines d'instantanés de musiciens. Regardez par dessus son épaule : vous serez saisis par les yeux, par le cœur et par l’émotion.

 

Yves Dupont, mur de croquis – Passion Culture (premier étage)

 

“Jazz en peinture”

Né en 1946, Marc Lecoultre a d'abord fréquenté l'Ecole des Beaux-Arts de Paris – entre 1964 et 1968 – avant d'intégrer l'Académie de France à Madrid, la fameuse “Casa Velazquez”, de 1970 à 1972. Installé dans le Loiret depuis 1974, le peintre est régulièrement exposé à la Galerie Bastide. Mais ses œuvres sont visibles dans de nombreuses galeries en Europe et aux Etats-Unis.

Le défi qu'il s'est lancé, pour ces grands formats (deux toiles de 195 x 130 et une de 100 x 100) spécialement réalisés pour “Place au Jazz” 2014, n'est rien d'autre que de “peindre le son”, celui de la contrebasse, du piano, du saxo… le son du jazz, tout “simplement” !

 

Marc Lecoultre, technique mixte sur toiles – Passion Culture (rez de chaussée)

 

LES RENCONTRES ET LES SIGNATURES DE LIVRES ET D'ALBUMS

 

  • Samedi 21 juin, à partir de 15 heures : Livres Jazz

 

Retrouvez des auteurs de romans, nouvelles, essais autour du blues et du jazz pour un après-midi de dédicaces, lectures et conversations passionnantes.

– William Ferris : “Les voix du Mississippi”, un voyage aux origines du blues, fruit de la collecte d’églises en fermes cotonnières et de prisons en bars et clubs, des témoignages de ceux qui ont écrit l'histoire du blues, dans une Amérique encore totalement empreinte de la ségrégation et de ses conséquences. W. Ferris sera accompagné de son éditeur,

Benjamin Daussy le directeur des éditions Papa Guédé dont c'est la toute première publication, et il fera une petite conférence avant sa dédicace!

– Marc Villard : “I remember Clifford”… et beaucoup d'autres titres. Rencontre avec un auteur dont les “polars” et romans noirs ont souvent pour toile de fond l'univers du jazz et des clubs… Marc Villard fera une lecture de ses textes.

– Samuel Nja Kwa : “Route du jazz”, ou l’histoire musicale des Africains, de l’Afrique aux Amériques, à travers des photographies, des portraits et entretiens avec les acteurs de cette épopée. Aux éditions Duta.

Librairie passion Culture

 

 

  • Dimanche 22 juin, à partir de 14 heures : Albums jazz

Profitez de mini-concerts, séances d'improvisation et signatures des tout derniers albums des membres du collectif orléano-parisien Tricollectif (Toons, Trio à Lunettes, La Scala, Théo Ceccaldi Trio), sans oublier les albums produits par l'association Ô Jazz!(Ridin' with Jack, Le Symptôme).

 

Sachez également que les différents groupes programmés sur la scène de la place de Loire entre le 19 et le 22 juin dédicaceront leurs albums respectifs à l'issue de chaque concert chez Passion Culture, y compris en nocturne.

 

Librairie Passion Culture

 

JAZZ ET CINEMA

 

  Dimanche 22 juin, à 16 heures: Blackmail, un inédit d'Hitchcock en accompagnement “jazz”

“Blackmail” (Chantage) est un chef d'œuvre policier muet en noir et blanc d'Alfred Hitchcock (1929), récemment restauré par le British Film Institute. Le film sera accompagné en direct par le pianiste orléanais Jean-Christophe Briant, comme à la “Belle époque” !

Cinéma Pathé

 

Jean-Christophe Briant

Musicien polyvalent et sans à priori esthétique, on le retrouve au piano dans des répertoires allant du classique au jazz en passant par la chanson, la salsa, la J-pop ou encore les musiques improvisées.  Il a  déjà participé à la mise en musique live de plusieurs œuvres cinématographiques telles que Robin Wood (avec Dominique Pautas), Le mécano de la Générale (avec Cyril Parmentier) et, plus récemment, Le voyage dans la lune en compagnie d'Hugo Zermati. 

On peut l'entendre actuellement avec Anita Farmine (folk/jazz), Wesh (Tribute to Wes Montgomery – programmé sur la place de Loire dans le cadre du festival), Tino y Tumbao Orquesta (salsa), Ondine (conte musical), GAME Project (Game anime music entertainement).

 

 

Visitez le blog de l'association Ô Jazz! ici...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents